Comment lutter contre l’illectronisme et la fracture numérique ?

Comment lutter contre l'illectronisme et la fracture numérique

La fracture numérique et l’illectronisme sont un réel problème en France. Il s’agit de deux problématiques très liées. D’une part, des personnes n’ont pas accès au numérique : pas ou peu d’accès à internet et aux outils pour y accéder (ordinateur, smartphone). D’autre part, certaines personnes y ayant accès n’ont pas les compétences pour les utiliser : l’illectronisme concerne 17% de la population française. Et même parmi les utilisateurs du numérique, nombreux ne sont pas à l’aise sur tous les outils. L’accélération de la numérisation de l’administratif n’arrange pas ce problème.

Une numérisation accélérée depuis la crise COVID

Avec la crise COVID, la numérisation des services administratifs s’est accélérée. L’objectif “zéro papier”, couplé d’un besoin d’éviter les contacts rapprochés pendant les confinements, ont opté en faveur d’une digitalisation d’un grand nombre de démarches. Beaucoup de demandes administratives se font désormais par internet plutôt que sur rendez-vous physique. Avec la dématérialisation des démarches, certaines administrations n’offrent même plus l’option d’un échange physique, à part pour des cas particuliers. Avec le tout en ligne, certains usagers se retrouvent perdus.

Dans le cadre professionnel, la généralisation du télétravail a également forcé la numérisation de nombreuses tâches. Ce changement s’est fait rapidement, et sans planification possible. Désormais, le télétravail est redevenu un choix plus qu’un impératif, mais il s’est généralisé et reste courant. 

Illectronisme, fracture numérique : une problématique importante

L’illectronisme entraîne une exclusion des publics en difficulté. Les outils numériques sont essentiels pour l’information et la communication. Les publics en difficulté informatique sont principalement des personnes isolées, les seniors, et certaines parties du territoire avec une moins bonne couverture internet. Si l’écart d’accès se résout – de plus en plus de personnes sont équipées en outils informatiques, les habitudes sont fortes. Des personnes n’ayant que récemment acquis un accès à un smartphone ne sauront pas naviguer sur le web sans accompagnement. Il est difficile pour certains publics d’accepter le changement et de passer au numérique, d’autant qu’il n’a initialement pas pris en compte leurs besoins. 

À la fois dans la vie professionnelle et personnelle, un manque d’accès ou de connaissances du numérique est un frein. En 2022, une étude de l’INSEE a constaté que 32% des adultes en France ont renoncé à effectuer une démarche administrative en raison de sa complexité. Avec la dématérialisation des démarches, un obstacle supplémentaire s’ajoute, celui du manque de compétences informatiques. Cette difficulté empêche des personnes d’accéder à leurs droits, de demander un logement, de postuler pour un emploi, de renouveler des documents personnels…

En entreprise, une inégalité de compétences entre les collaborateurs ralentit la productivité de toute l’organisation. Un outil numérique imposé à des travailleurs ne les maîtrisant pas leur rajoute une charge de travail, un stress et une frustration qui peuvent entraîner mal-être au travail et perte de motivation.

Comment lutter contre l’illectronisme et la fracture numérique ?

Face à l’illectronisme et à la fracture numérique, des solutions peuvent être mises en place. L’objectif de ces solutions doit être l’inclusion numérique. Le gouvernement forme par exemple des conseillers numériques dans les différentes régions de France, afin d’accompagner les publics en difficulté sur le terrain. Ce type de projet pour former des ambassadeurs du numérique pouvant à leur tour aider leurs pairs peut être mis en place en entreprise. La formation peut ensuite se déployer sous forme de cours en ligne et d’ateliers permettant une mise en pratique sur les outils. 

Mandarine Academy accompagne les entreprises dans la formation de leurs collaborateurs. Sur des projets de digitalisation, nous avons accompagné nos clients pour évaluer les compétences de leurs équipes. Nous avons constaté l’utilité de cet état des lieux, qui permet en effet de déployer une stratégie de formation adaptée et pertinente. Avant de démarrer un projet de formation sur les outils numériques, il est important de comprendre d’où part chacun.

L’usage du digital est inégalement acquis selon les générations. Il faut également prendre en compte que certains rôles au sein de l’entreprise requièrent différents niveaux de compétences. Alors pour harmoniser l’utilisation d’outils collaboratifs par exemple, établir une base des difficultés rencontrées est essentiel pour savoir comment former. Cela permet d’anticiper les problèmes avant qu’ils ne se posent.

Il faut être conscient des disparités de compétences avant le déploiement d’un outil numérique. L’accompagnement doit se faire par étapes, et selon les besoins des usagers. En effet, il n’est pas cohérent d’enseigner l’usage d’un Cloud à un utilisateur qui rencontre des problèmes pour simplement ouvrir un document.

Contre la fracture numérique et l’illectronisme, Mandarine Academy vous accompagne dans la formation de vos collaborateurs aux outils numériques. Conscients que l’adoption totale et complète des outils par les usagers est essentielle, notre méthode met l’accent sur l’humain et l’accompagnement. 

Pour l’accompagnement de vos collaborateurs sur le numérique, parlez nous de votre projet !

📞 Nous contacter :

📧 Par mail : information@mandarine.academy

📅 Prendre RDV avec nous

Pour rester au courant de nos dernières actualités, suivez nous sur LinkedIn !