L’illectronisme, un frein pour accéder au monde du travail

L’illectronisme est un sujet encore trop peu abordé alors qu’il concerne 13 millions de Français et plus de 50 millions d’Américains. Des chiffres qui ne cesseront d’augmenter avec l’émergence de technologies de plus complexes comme l’intelligence artificielle, le métavers, ou même les hologrammes. À l’ère où le numérique transforme tous nos moyens de communication, reste des personnes totalement démunies face à cette technologie.

Même si les personnes âgées restent très majoritairement les premières victimes, le reste de la population n’est pas épargnée. C’est tout particulièrement la tranche 15-29 ans, qui rencontrent des difficultés, et ce, notamment dans le cadre de la recherche d’un emploi ou de démarches administratives.

L’illectronisme, une question de moyens ? 💻

Plusieurs causes peuvent-être liées à l’augmentation de l’illectronisme, mais la première reste l’accès à cette technologie. Même si aujourd’hui 99% des Français possèdent un téléphone portable, ils s’en servent essentiellement pour effectuer des fonctionnalités de base. Des fonctionnalités qui demandent un accès internet de qualité, ce qui en France, reste encore difficile notamment à cause des zones blanches ou grises.

Même si vous possédez un téléphone et une connexion internet, vous pouvez tout de même être en situation d’illectronisme. En effet, avec l’utilisation massive des smartphones, l’ordinateur a longtemps été délaissé, voire inutilisé par une partie de la population. Avant la pandémie et l’utilisation quasi obligatoire du télétravail, nombreux ont dû rapprendre à se servir d’un tel outil.

Les digital natives, les plus touchés ? 🤔

Difficile à croire lorsqu’on sait que 94% d’entre eux sont équipés d’un téléphone portable, et pourtant même les jeunes sont touchés par l’illectronisme. D’après une étude réalisée par l’INSEE, 29% des 15-29 ans se déclarent « pas compétents du tout » voire « pas très compétents » sur l’utilisation de sites administratifs en ligne. Un chiffre qui n’étonne guère lorsqu’on sait que le système éducatif actuel n’accompagne pas les élèves sur ses démarches essentielles pour les études supérieures.  Pire encore, 18% d’entre eux avouent être totalement dépassés par certains outils bureautiques comme Microsoft Word, pourtant essentiel lorsque l’on veut envoyer un CV ou une lettre par exemple.

Ses lacunes, ce sont de réels freins à l’emploi sur le marché du travail. Mais ce cas de figure n’est pas propre à la France, puisqu’il est observé dans de nombreux pays d’Europe. C’est à la suite d’une étude d’Eurostat réalisée en 2022 que l’on découvre le classement des européens possédant le moins de compétences numériques. Sur ce classement, la France obtient la 16e place, derrière l’Espagne, et loin devant l’Italie, cumulant 27% de jeunes atteints d’illectronisme.

jeunes européens (16-29) avec de très faibles compétences numériques - graphique EUROSTAT

Des propositions d’emploi tournées vers le numérique 👩🏻‍🏭

La fracture numérique atteint donc toutes les catégories d’âges, du retraité ou jeune adolescent souhaitent s’intégrer sur le monde du travail. D’après une recherche effectuée sur 32 157 offres proposées par Pôle emploi, seulement 43% des postes aux débutants sans compétences numériques. Un chiffre qui peut même être augmenté à 57% car certaines offres d’emploi ne décrivaient pas clairement l’ensemble de missions confiées au futur salarié. C’est notamment le cas pour les postes pourvus dans les secteurs de :

  • La comptabilité, la gestion, la banque, l’assurance
  • La communication multimédia, l’informatique et les télécommunications

Mais aujourd’hui, quels sont les secteurs qui proposent des emplois où le numérique n’est pas nécessaire ? En réalité, il en existe très peu, et se limitent à des métiers très physiques comme le BTP, la restauration ou encore l’agriculture.

Quelles solutions pour pallier l’illectronisme ? 😬

Plusieurs programmes ont été lancés par E. Macron pour lutter contre l’illettrisme électronique. La mise en place d’une meilleure couverture téléphonique, de cours de proximité ou encore de formation gratuite ont aidé une partie de la population. Néanmoins, ses solutions s’avèrent peu efficace face à la fracture numérique qui atteint maintenant toutes les générations. C’est pour cela que ce de plus en plus d’entreprises font le choix de proposer des formations professionnelles au sein même de leur organisme. Que ce soit à la maison, en e-learning ou en physique, accompagné d’un formateur, la formation reste la meilleure solution.

Chez Mandarine Académy nous proposons à nos collaborateurs de créer leur propre plateforme de formation personnalisé pour aider leurs salariés à développer leurs compétences numériques. Nous proposons un catalogue certifié et riche en contenu afin de vous permettre de devenir des pros des logiciels bureautiques.

Nous proposons aussi une plateforme adaptée pour les particuliers qui souhaitent se former en autonomie, avec des cours adaptés à leurs besoins et leur niveau.

📞 Nous contacter :

📧 Par mail : information@mandarine.academy

📅 Prendre RDV avec nous

Pour rester au courant de nos dernières actualités, suivez-nous sur LinkedIn !