Quelles sont les conséquences de la fracture numérique ?

fracture numérique illustration

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la fracture numérique touche tout le monde. D’après une étude publiée par L’INSEE en 2019, ce sont près de 17% des Français âgés de 15 ans ou plus qui sont en situation d’illectronisme. En d’autres termes, cela signifie qu’une personne sur cinq ne sait pas utiliser internet, que ce soit pour s’informer, communiquer ou encore utiliser un logiciel. Des chiffres qui malheureusement ne s’amélioreront pas, puisque la société ne cesse de tendre vers une digitalisation totale de tous les services.

Quelles sont alors les répercussions de cette fracture ? Quelles personnes sont les plus touchées par l’illectronisme ? Quelles sont les causes de cette rupture entre les générations, et comment pouvons-nous y remédier ?

Une fracture généralisée en France  🔍

L’illectronisme s’est encré progressivement en France depuis quelques années et persiste sur notre territoire. Le numérique est aujourd’hui un passage obligé dans nos actions du quotidien : que ce soit pour prendre un rendez-vous médical, pour récupérer un colis ou simplement faire des démarches administratives.

Le 100% connecté, aujourd’hui prôné face à la pollution du tout-papier, fais néanmoins des victimes, et ce, peu importe l’âge. En effet, au total, sur les 11 millions de personnes en situation d’illectronisme, les séniors ne représentent que 44% des personnes touchées. L’autre moitié regroupent des adultes non diplômés ou des jeunes perdus par les termes complexes utilisés sur le web.

L’illectronisme n’est donc pas une « simple » fracture générationnelle, mais un réel enjeu social, économique et politique.

Un enjeu pour les entreprises 📢

La fracture numérique se ressent profondément au sein du monde professionnel, peu importe le domaine. En effet, de nombreuses entreprises ont délaissé la formation aux outils digitaux, se retrouvant au lendemain de la crise sanitaire à développer des plans d’urgence pour subvenir à de tous nouveaux enjeux : celui de travailler à distance.

En 2020, bien que 89% des entreprises admettent la nécessité de la transition digitale, seulement 18% s’engagent dans ce processus. Un constat qui évolue, mais qui subsiste, puisque malgré la mise en place de nouveaux outils, bien souvent les salariés ne sont pas accompagnés sur leur adoption, et donc sur leur utilisation.

D’un point de vue économique, cet handicap peut s’avérer coûteux sur de multiples aspects. Tout d’abord, car des collaborateurs non formés sur l’utilisation d’internet, ce sont des utilisateurs victimes de cyberattaques. La cybersécurité est un des axes primordiaux pour une entreprise, notamment pour garantir la pérennité de ses services et de ses clients. De plus, en garantissant la montée en compétences de vos collaborateurs, vous vous assurez qu’ils remplissent correctement leurs missions.

De ce fait, ils auront les outils pour faire grandir l’entreprise et atteindre les objectifs fixés. Vaincre l’illectronisme, c’est assurer une relation gagnant-gagnant pour tous.

Une inégalité dans l’accès à internet 🚀

La fracture numérique est un axe au cœur des récents mandats politiques, engagés par M. Hollande et poursuivis par M. Macron. En effet, à l’heure ou la 5G se déploie à travers toute la France, ce sont encore 20% des Français qui n’ont pas un accès convenable à internet en 2021.

Malgré un plan « de relance » composé de lourds investissements pour le déploiement de la fibre et la mise à disposition de 4000 conseillés numériques, une partie des Français se considèrent de « seconde zone ». En effet, dans les campagnes, des zones « grises » persistent. Ces zones, définies par un réseau faible, voire inexistant, creusent encore un peu plus le fossé de la fracture numérique.

Des conséquences sociétales grandissantes 🚦

Nous l’avons vu, la fracture numérique touche globalement tout le monde, mais affecte tout particulièrement certaines catégories de la société. D’après une étude de l’INSEE effectuée dans la région de Haut de France, les personnes  majoritairement touchées par la fracture numérique sont :

  • Sur des critères d’âge : les 75 ans ou + avec 67,4%  
  • Vis-à-vis du niveau d’étude : les personnes sans diplômes avec 34,1%
  • Sur des critères de profession : les agriculteurs avec 22,9 %

Ce graphique met aussi en avant les situations ayant une maîtrise faible des outils digitalisés, des chiffres encore plus élevés que celui de l’illectronisme. D’un point de vue sociétal, cette fracture met en avant un réel sentiment de mise à l’écart, voire d’échec d’une partie de la population. Considérée comme une forme « d’illettrisme moderne » il est plus que temps de se former et d’accompagner les plus fragiles.

schéma explicatif répartition fracture numérique Haut de france
📞 Nous contacter :

📧 Par mail : information@mandarine.academy

📅 Prendre RDV avec nous

Pour rester au courant de nos dernières actualités, suivez-nous sur LinkedIn !