Travail hybride : comment se défaire des vieilles habitudes pour adopter les nouvelles fonctionnalités

Illectronisme Mandarine Academy

Le recours au télétravail, qu’il soit à 100% ou en travail hybride, est un changement de méthode, mais surtout d’habitude de travail.

Avant la pandémie, peu d’entreprises étaient habituées au télétravail. Cela montre que les entreprises ont un fort besoin de digitalisation mais aussi qu’elles doivent adapter leurs pratiques à des fonctionnements et des méthodes de travail complètement nouvelles.

Oublier les anciens usages

Ce changement n’est pas vécu par toutes et tous de la même manière. Au-delà des difficultés plus ou moins importantes liés au fait de travailler depuis chez soi ou à l’utilisation de nouveaux outils, il faut aussi modifier certaines de ses habitudes.

Par exemple, l’utilisation d’une messagerie d’entreprise comme « Teams » ou encore « Zoom », a connu un boom ces dernières années. Mais, il faut se former à l’utilisation de ces nouveaux outils car on sait aujourd’hui que des collaborateurs qui ne se sentent pas écoutés sur leurs besoins ou soutenu dans l’adoption de nouveaux outils développeront plus facilement  des résistances et des difficultés dans leur quotidien professionnel.

Ces résistances et difficultés peuvent engendrer une fatigue chez les collaborateurs, qui, à termes risquent de développer une forme d’usure professionnelle. En effet, d’après Alexia Cambon (Directrice des ressources humaines de l’entreprise Gartner) : « Lorsque les employés connaissent des niveaux élevés de fatigue , leur performance diminue jusqu’à 33%, le sentiment d’inclusion diminue jusqu’à 44% et les employés sont jusqu’à 54% moins susceptibles de rester chez leur employeur. »

De plus, le recours au télétravail est vécu de manière très différente par les collaborateurs. Certains préféreront passer à 100% en distanciel, tandis que d’autres souhaiteront revenir totalement en présentiel. Vos collaborateurs peuvent aussi vouloir réaliser un mélange des deux.

Repenser le travail

Les entreprises ont réagi à cette crise en tentant de recréer à distance ce qu’elles connaissaient en présentiel. Toutefois, il est important de se défaire de ses anciennes habitudes pour adopter de nouvelles pratiques.

Malgré tout, il est possible de créer un environnement de travail hybride serein et performant en se concentrant sur :

  • La flexibilité de l’entreprise et sa capacité à répondre aux demandes de ses collaborateurs notamment en termes d’aménagement du travail. Laisser les collaborateurs choisirent leur jours de travail à distance ou encore leurs horaires dans certains cas peut être une preuve de flexibilité.
  • La collaboration, qu’elle soit sur site ou à distance est stimulante et peut mettre en avant l’innovation. Il est donc important de faciliter les échanges et les espaces collaboratifs pour que chacun puisse prendre part à l’innovation.
  • L’empathie et la confiance sont deux notions primordiales. A distance les cadres, managers et responsables ont moins de visibilités sur les habitudes et conditions de travail de leurs collaborateurs. Or, on sait que si les collaborateurs se sentent surveillés, ils auront tendance à travailler moins sereinement et perdre en confiance dans leur travail.

Le travail hybride est parfois difficile à mettre en place dans les entreprises et peut être vécu de façon contraignante par certains collaborateurs. Pour que cette nouvelle façon de travailler soit adoptée par l’ensemble de vos équipes, il est important de les former aux bonnes pratiques.

Pour vous aider, nous possédons un cours sur les bons usages du travail hybride. Consultez-le dès maintenant !

Ainsi qu’une certification « Le télétravail dans les organisations de travail hybride » pour valoriser vos connaissances sur le sujet. Passez la certification pour mettre en avant vos compétences !

Vous souhaitez nous contacter ? Cliquez ici.

Pour rester au courant de nos dernières actualités, suivez-nous sur LinkedIn !