Pourquoi développer ses soft skills devient essentiel ?

illustration soft skills

Depuis quelques années, les « soft skills » appelés compétences douces, sont de plus en plus demandées par les employeurs. C’est pour leur capacité à révéler votre personnalité et votre comportement au quotidien que ses derniers sont si prisés. En effet, certains recruteurs se baseraient plus sur ses compétences que sur les diplômes pour faire leur choix entre deux candidats.

Mais qu’apportent les soft skills au sein d’une entreprise ? Sont-elles indispensables dans un contexte de transformation numérique ? Et surtout, comment pouvons-nous développer ses compétences au sein de nos équipes existantes ?

Les soft skills : c’est quoi ? 😅

En opposition aux « hard skills » qui englobent les compétences propres à votre diplôme, les « soft skills » s’appuient sur l’humain uniquement. En effet, elles prennent en considération notre façon de gérer nos émotions et nos capacités relationnelles au quotidien. Parmi les soft skills les plus recherchées on retrouve :

L’intelligence émotionnelle : Aussi appelé quotient émotionnel (QE), elle se définit par la capacité à décrire ses émotions, mais aussi celles des autres, et d’adapter son discours en fonction de ses données.

La gestion du stress : Essentiel pour gérer les missions du quotidien, la gestion de votre stress mets en avant votre capacité à rester concentré sur un objectif malgré la difficulté

La capacité à résoudre des problèmes : Cette compétence met en avant votre capacité à analyser, comprendre et admettre la complexité d’un problème et de mettre en place une stratégie pour trouver la meilleure solution.

L’envie d’entreprendre : Être force de proposition est un réel atout qui révèle votre engouement pour votre entreprise et vos projets.

Pourquoi ses compétences sont-elles importantes ? 🤨

Plusieurs facteurs font qu’une entreprise fonctionne et deviens performante.  Pour autant, le principal atout d’une entreprise, c’est son capital humain. En effet, ce sont les salariés qui portent l’ADN de l’entreprise, et s’investissent chaque jour pour sa réussite. Une réussite qui est possible uniquement si la culture et l’atmosphère générale le permet.

C’est là que les soft skills rentrent en jeu. Ses aptitudes comportementales lorsqu’elles sont adoptées par une majorité de vos collaborateurs, deviennent de réels piliers de vos actions sur le long terme. Les salariés possédant ses compétences pourront plus facilement faire face aux freins que quotidien, tout en aidant les autres et en créant une atmosphère d’entraide et de bienveillance.

Ses qualités sont parfois bien plus favorisées que les savoirs faires propres au métier d’un collaborateur, car elles ne s’apprennent pas, mais font partie la personnalité et de l’éducation de chacun.

Et si les soft skills facilitaient la conduite du changement ? 😳

Dans un contexte de conduite de changement, il est nécessaire de prendre en compte le ressenti de chaque personne qui sera touchée. La communication notamment est nécessaire pour comprendre les réticences de chacun et ainsi les rassurer sur les points bloquants. C’est à travers ce processus que les risques de résistances au changement, et donc de réussite du projet seront effacés. C’est dans ce contexte que les soft skills vont permettre de fluidifier le dialogue et de tourner le projet vers la solution, l’innovation et l’amélioration globale de l’entreprise.

La curiosité et l’enthousiasme ou encore l’esprit d’équipe permettront d’augmenter la qualité de vie au sein de l’entreprise et de motiver la mise en place d’une formation par exemple. Tout comme la flexibilité et l’envie d’entreprendre de certains collègues permettront d’encourager les autres salariés dans le changement.

Encouragez vos collaborateurs à développer des compétences douces ☝🏻

Mais comment développer ses compétences au sein de vos équipes existantes ? Contrairement aux « hard skills » il ne suffira pas d’une formation classique pour acquérir de telles compétences. En effet, les soft skills relèvent plus de qualités humaines qui souvent vont de pair. Ainsi, si une personne est empathique, elle aura plus de facilité à communiquer. Une personne qui réussit à résoudre des problèmes complexes sera forcément plus créative et entreprenante que les autres.

Néanmoins, pour faciliter l’adoption de cet état d’esprit, il faut avant tout faire un long travail d’introspection afin de développer une confiance en soi. Les softs skills relèvent bien plus souvent de l’inné que de l’acquis. C’est pourquoi, il est essentiel pour les managers d’encourager leurs équipes à sortir de leur zone de confort, pour appréhender de nouvelles émotions ou du moins de prendre confiance en leurs capacités. 

C’est réellement la mise en situation qui peut permettre la volonté chez les collaborateurs à développer ses capacités. Aujourd’hui, c’est la gamification qui apparaît comme la méthode la plus efficace pour les travailler. C’est via le digital, et l’amusement que l’apprenant va vivre au travers de contenus ludiques, des mises en situation qui l’obligeront à apprendre et réagir différemment que dans son quotidien.

📞 Nous contacter :

📧 Par mail : information@mandarine.academy

📅 Prendre RDV avec nous

Pour rester au courant de nos dernières actualités, suivez-nous sur LinkedIn !