Numérique responsable : mes mails polluent-ils la planète ?

Le challenge based learning pour former les professionnels
Numérique responsable mes mails polluent-ils la planète

Chaque jour, 1.4 milliards de mails sont échangés en France. Mais quel est l’impact de nos courriers électroniques ? Le numérique responsable devient un sujet de plus en plus important. Avec les progrès technologiques, il est important de ne pas oublier combien ces nouveaux outils bien pratiques peuvent impacter la planète. Les mails polluent-ils vraiment, et que faire pour un usage plus conscient du numérique ? Réduisez votre empreinte carbone avec quelques pratiques simples.

Oui, le numérique pollue ! 😱

Les mails, mauvais pour l’environnement…

Une étude menée par OVO Energy révèle que 72% des personnes ignorent que leur boîte mail a une emprunte carbone. C’est pourtant le cas : l’énergie requise non seulement pour acheminer les e-mails, mais aussi pour les stocker, est considérable. Tout ce qui passe par internet a une empreinte carbone, à cause des données transmises, de l’électricité consommée et du stockage de la data sur des serveurs.

L’envoi de mails inutiles est l’équivalent numérique d’un déchet plastique à usage unique. Leur consommation énergétique produit des émissions de CO2. Mais qu’est-ce qu’un mail inutile ? Il s’agit souvent des réponses courtes de simple politesse, ou des échanges informels tels que répondre « bien reçu » à la réception d’un document, « merci », ou encore des blagues entre collègues.

Ces emails ont un impact environnemental, et plus qu’on ne pourrait le penser ! 

« Il y a pire, les avions, les voitures… » oui, mais !

Pour 64 millions de mails inutiles envoyés par jour, 23 475 tonnes de carbones sont émises en un an. Difficile de s’imaginer ce que cela représente… imaginez simplement que si chaque personne envoyait 1 mail inutile de moins par jour, on économiserait l’équivalent en émission carbone de 153 vols Paris-Madrid.

Il est donc faux de penser que le numérique et son usage individuel n’ont aucun impact, simplement parce que d’autres secteurs polluent beaucoup. De plus, l’impact important d’un secteur n’efface pas celui d’un autre ! La pollution numérique doit être une préoccupation de notre époque digitale. Nous sommes tous concernés 🌎

Pourquoi prendre des mesures en faveur d’un numérique plus écologique en entreprise ? 🤓

Le numérique est la cause de beaucoup de pollution pour d’autres raisons, encore plus importantes, notamment le mauvais usage des équipements informatiques qui mène à les remplacer trop souvent. C’est toute une culture qu’il faut rééduquer à un usage conscient du numérique. Mais tout le monde n’a pas la main sur les problématiques plus larges, comme le choix du matériel ou la chaîne de production complexe de ces outils devenus indispensables.

Alors en tant qu’utilisateur quotidien en entreprise, les petites actions comptent. Prendre conscience de ces gestes du quotidien contribue à réduire notre impact sur la planète, petit à petit. Mais cela est aussi la première étape vers une prise de conscience plus globale.

Les entreprises ont tout intérêt à adopter des pratiques écologiques autour du numérique. En effet, sensibiliser toute une entreprise à la pollution énergétique, c’est sensibiliser un grand nombre de personnes à la fois ! Ces utilisateurs adopteront alors de meilleures pratiques dans leur usage personnel du numérique également. De plus, cela fait avancer le RSE dans la bonne direction : celle d’une entreprise plus responsable. Le bilan : une culture d’entreprise en faveur de pratiques raisonnables et une image positive pour les décideurs qui font le premier pas pour protéger l’environnement.

S’il faut arrêter d’envoyer des mails, comment travailler ? 🧐

Tout d’abord, il ne s’agit pas d’abolir les mails ! Ni rien du tout, d’ailleurs. Le numérique responsable, c’est comme toute consommation – c’est une question de modération.

La communication par mail est très utile dans certains cas. Mais dans d’autres, il y a de meilleurs moyens de communiquer. Limiter le nombre d’emails envoyés n’est pas la seule pratique à adopter pour un usage plus écologique du numérique. Mais elle est un bon exemple des améliorations possibles. En effet, changer de pratiques ne signifie pas perdre en efficacité ou en productivité.

Teams et d’autres applications de communication instantanée consomment moins de données par envoi de message. Selon le contexte, le mail peut s’avérer un moins bon choix qu’un message dans un canal de communication sur un outil collaboratif.

Pour transmettre un document à un collègue, vous avez l’habitude de télécharger le PDF et de le transmettre en pièce jointe par mail ? Envoyez plutôt un message Teams avec un lien vers l’emplacement du document dans le Cloud d’entreprise. Ce petit changement a deux avantages. D’abord, il réduit l’emprunte carbone de votre échange, bien sûr. Mais cela est aussi plus pratique pour tout le monde : il n’y aura qu’une copie du document, éditée en direct et visible de toutes les personnes qui en ont besoin. Vous évitez aussi d’ajouter au flux de mails reçu par vos collègues, et ils vous répondent plus rapidement !

Finalement, changer d’habitude pour des pratiques plus écologiques peut être un bénéfice à tous les niveaux.

5 vraies façons d’adopter un usage plus écologique des communications numériques 🌐

Il y a des moyens simples d’adopter un usage plus modéré du numérique pour vos communications. Ils demandent peu d’efforts et sont de petits gestes qui peuvent faire beaucoup !

  • Privilégiez les applications comme Teams pour les échanges courts
  • Evitez les mails inutiles : « merci », « reçu », « ok »… 71% des usagers de mails comprennent de ne pas recevoir un « merci » si c’est pour réduire le volume de mails ! Et pour les autres… communiquez sur les raisons de cette pratique pour les convaincre 😉
  • Le nombre de destinataires change l’impact d’un mail. Si vous souhaitez vraiment répondre « merci » ou confirmer de la réception, répondez uniquement à l’envoyeur – toute l’équipe n’a pas besoin de ce mail retour !
  • Profitez de votre ambition d’envoyer moins de mails pour voir vos collègues « en vrai » ! Pour un échange rapide, pourquoi s’envoyer un mail d’un bureau à l’autre ? Rencontrez vous plutôt en salle de pause 🍵
  • Videz votre boîte mail des messages inutiles ! Stocker de telles données consomme de l’énergie.
  • Désabonnez vous des listes de mails et du spam que vous n’ouvrez jamais

Découvrez notre cours : réduire son empreinte numérique dans Teams

Pour réduire la pollution numérique, il faut aussi repenser leur consommation. La fabrication de nos équipements informatiques a un impact écologique énorme. Pour réduire cette empreinte sur l’environnement, apprenez à utiliser correctement vos appareils informatiques afin de les faire durer. Allonger la durée de vie de votre ordinateur est la meilleure manière de réduire l’empreinte du numérique sur l’environnement ! 

La formation pour transmettre les bonnes pratiques 😉

Un usage approprié des outils informatiques permet de réduire l’impact environnemental du numérique. En conservant plus longtemps nos ordinateurs par exemple, on réduit l’impact important de la production de nouveaux appareils. De plus, l’adoption de certaines pratiques comme la réduction du volume de courriers électroniques permet de réduire l’impact quotidien individuel, un petit geste qui peut changer beaucoup s’il est adopté à un niveau global.

Pour transmettre les bonnes pratiques, la formation est essentielle ! Elle permet de comprendre les raisons d’un tel changement d’habitudes, mais aussi d’assurer l’acquisition des compétences et connaissances nécessaires.

Faites appel à des experts pour mettre en place une formation auprès de vos équipes et ensemble devenir des champions du RSE !

📞 Nous contacter :

📧 Par mail : information@mandarine.academy

📅 Prendre RDV avec nous

Pour rester au courant de nos dernières actualités, suivez nous sur LinkedIn !