5 tendances du e-learning en 2022

5tendances-elearning
5tendances-elearning

On le sait, le marché de l’emploi et des compétences ne cesse d’évoluer. Des mutations si importantes, que 85% des emplois nécessaires en 2030 n’existent pas à l’heure actuelle.

Pour pallier ces lacunes, l’Etat a notamment déployé un budget de 15 milliards d’euros dans le cadre de son plan d’investissement des compétences. L’objectif de ce plan se concentre en 3 points essentiels. Tout d’abord, de développer les compétences des demandeurs d’emploi faiblement qualifiés et notamment des jeunes actifs. Ensuite, de répondre aux besoins de recrutement des entreprises. Enfin, d’agir sur la transformation des compétences pour encourager la transformation numérique et la transition écologique des entreprises.

C’est pourquoi, le e-learning apparaît comme une solution durable et efficace face à ses enjeux de taille. La fluidité et l’adaptabilité des formations ont permis de rapidement former les entreprises sur un format hybride des méthodes de travail entre distanciel et physique. Des formations qui ne cessent d’évoluer et de se surpasser pour préparer au mieux les collaborateurs de demain.

1ère tendance, les cours à la carte

Depuis plusieurs années, de nouveaux modules voient le jour sur le marché de la formation. Encore méconnus en France, ils vous proposent notamment de vous former uniquement sur les outils qui vous intéressent. Un business enclenché par Skillsoft, MasterClass, MySkillCamp ou encore LinkedIn Learning.

L’avantage pour les particuliers, c’est la possibilité de payer mensuellement ou annuellement un abonnement sur de formation e-learning, sur le même principe que les plateformes de streaming.

Le second bénéfice, c’est surtout, que ces nouveaux acteurs changent le point de vue sur la formation. Les particuliers se forment pour se valoriser eux-mêmes et non pour valoriser l’entreprise dans laquelle ils travaillent.

Le learner generated content : pour redonner du pouvoir aux salariés

Le learner generated content repose sur le principe de le pyramide inversée : ce ne sont plus les formateurs qui produisent le contenu sur lequel les apprenant vont travailler mais l’inverse.

Learner generated content - pyramide inversée

En effet, ce sont les collaborateurs eux-mêmes qui vont se filmer et indiquer leurs points de faiblesse sur un outil. Ce sera alors au formateur d’établir un cours avec toute une pédagogie pour résoudre ce problème.

L’avantage de cette méthode, c’est qu’elle permet plus d’interaction avec une logique d’approche remontante. De plus, elle redonne aux apprenants une certaine liberté dans leur formation avec la possibilité de la rendre totalement personnalisable en fonction des problèmes rencontrés sur le terrain.

Apprendre à son rythme, c’est garantir la réussite de son apprentissage

Il existe plusieurs moyens pour permettre à vos collaborateurs de travailler à leur rythme. L’un d’eux est hérité du système anglo-saxon, appelé le « Learning in the flow of work ». Mot à mot, cela peut se traduire par « apprendre dans le flux du travail ». En clair, le but est d’apprendre au quotidien, et non plus sur une plage horaire dédiée à la formation.

Cette technique se base sur un apprentissage au volontariat, au moment où l’apprenant en ressent réellement le besoin. De ce fait, il est d’autant plus impliqué dans sa formation et peut y voir les opportunités qui en découlent.

Apprendre à son rythme peut aussi signifier être totalement libre de la forme que prend son apprentissage et son contenu. Le développement de Learning Hubs permet aux collaborateurs de se former autant en ligne avec des classes virtuelles, qu’en physique auprès d’un formateur.

On peut tout aussi faire intervenir les dernières technologies qui adapterons le contenu au niveau de compétence, aux outils et au poste de l’apprenant. C’est la cas de l’intelligence artificielle qui a été mise en place dans des parcours d’« adaptive learning ».

L’objectif est de fournir aux collaborateurs un parcours qui leurs ressemblent et qui correspondent à leurs méthodes de travail : la durée, le thème, ou même le format sont totalement personnalisés.

Le nugget learning : petit mais puissant

Un mot bien étrange pour définir une méthode de formation plutôt surprenante. Le nugget learning consiste tout simplement à donner des « morceaux » ou encore des « miettes » d’informations ultraconcentrées pour ne retenir que l’essentiel.

Ces informations prennent la forme de « snack content ». En d’autres termes, on retrouvera des iconographies, des master-class, ou encore des mini quizz pour apprendre et tester les compétences de l’apprenant.

L’avantage majeur de ce module, est que le collaborateur n’a jamais la sensation d’être en burn-out attentionnel ou en infobésité. Le nugget learning est un format clair et pratique, qui ne manque pas de donner les grandes clés à vos salariés pour réussir.

Former par l’écoute, une tendance encore en progression

gif fin podcast

Avec 179 millions d’écoute et de téléchargements à travers le monde, le podcast français reste depuis plusieurs années un support en pleine évolution.

Une méthode peu à peu reprise par le e-learning, avec l’émergence de podcasts sur la transformation digitale.
L’utilisation d’un autre sens, que ceux communément utilisés, permet aux apprenant d’amener la formation plus facilement dans leur environnement professionnel. Cet écosystème audio est un outil particulièrement bien adapté au gain de connaissances et à l’enseignement.

En effet, l’audio favorise la réflexion, et ce bien plus que la vidéo. Les podcasts permettent de réellement s’engager dans un sujet et d’être pleinement à l’écoute pour comprendre un outil.

📞 Nous contacter :

📧 Par mail : information@mandarine.academy

📅 Prendre RDV avec nous

Pour rester au courant de nos dernières actualités, suivez-nous sur LinkedIn !